0Favoris
  • Démarrer
  • News
  • Guide complet pour acheter une voiture d'occasion en 2024

19/02/2024

Pourquoi acheter une voiture d'occasion en 2024 ? Le guide complet

Pourquoi acheter une voiture d'occasion en 2024

Pourquoi acheter voiture d'occasion acheter en 2024 ? Les futurs propriétaires se posent souvent cette question en ce début d'année. Malgré un marché en recul depuis 2022, le mois d'octobre a enregistré 478 523 ventes de véhicules de seconde main en France. Cette période enregistre la seconde meilleure performance de l'année, derrière le mois de mars avec 487 000 autos vendus. Malgré cette tendance morose, l'achat de véhicule d'occasion reste une bonne affaire pour les automobilistes. 

Quelle voiture d'occasion acheter en 2024 sachant que le prix moyen des transactions s'élève actuellement à 31 108 euros ? Quel modèle de véhicule choisir en 2024 ? Selon Capital, la vente des autos ayant entre 11 et 15 ans a nettement baissé de 7,4 % alors que la vente des véhicules hybrides a augmenté de 50,9 %. Ces chiffres donnent déjà une idée des tendances sur ce marché.

Connaître le contexte avant d'acheter une voiture d'occasion en 2024

Une voiture neuve perdrait entre 15 et 30 % de sa valeur après la première année. Ainsi, les avantages financiers convainquent facilement. Pourtant, au-delà du prix, il vaut mieux connaître le contexte avant d'investir dans une voiture d'occasion.

Les ZFE : un critère à retenir

Bien que vous ayez déjà en tête la voiture d'occasion qu'il vous faut, il est préférable de se renseigner sur les zones à faibles émissions (ZFE). Ces dernières peuvent être des villes ou des agglomérations qui ont mis en place une régulation de la circulation à travers la vignette Crit-air.

Si vous vous rendez régulièrement en centre-ville à cause de l'activité professionnelle ou habitez dans une ZFE, il est judicieux d'investir dans un véhicule classé en Crit'air.

Cette vignette se décline en deux catégories :

  • Crit'air : les véhicules 100 % électriques, hybrides ou hydrogènes ;
  • Crit'air 1 : les véhicules thermiques essence mis en circulation après le 01/01/2011.

En somme, acheter une voiture d'occasion à motorisation diesel n'est pas pertinent si vous vivez ou circulez régulièrement dans une ZFE. Ainsi, même si le prix de ces véhicules est nettement intéressant, mieux vaut s'en tenir à celles qui répondent à la vignette Crit'air.

Le malus écologique se renforce

Le malus écologique fait référence aux émissions de CO2 des voitures. Le seuil a été revu à la baisse en 2023. Ce sera également le cas en 2024. Il passe de 123 g/km à 118 g/km. Par ailleurs, la guerre contre les véhicules polluants ne s'arrête pas à ce stade étant donné que les réglementations durcissent d'année en année.

Cela signifie qu'à l'achat d'un véhicule neuf, des frais supplémentaires seront ajoutés. Cela peut impacter le prix des véhicules en général, y compris ceux d'occasion.

Une hausse du prix des SUV prévue cette année

L'État a mis en place la taxe au poids afin de diminuer le nombre de véhicules lourds en circulation. L'objectif de cette réglementation est de réduire les émissions de C02. En 2023, le malus concernait les véhicules thermiques au-delà de 1800 kg comme le Range Rover Evoque dont le poids tourne autour de 2 t.

En 2024, le poids est revu à la baisse, il passe à 1600 kg. Cela signifie qu'un Mini Countryman sera concerné alors qu'il ne l'était pas en 2023. Le mode de calcul du poids a également évolué, un barème progressif est désormais appliqué.

L'E85 : une autre tendance à ne pas négliger

Sachant la hausse du prix de l'essence actuellement, les biocarburants représentent une alternative intéressante pour les conducteurs qui veulent garder leur voiture thermique. La part des biocarburants dans la consommation mondiale d'énergie dans les transports routiers s'élève à 4,3 % en 2022 selon l'IFPEN (Institut français du pétrole énergies nouvelles).

Les véhicules Flexfuel ou E85 sont très demandés sur le marché de l'occasion. En effet, l'éthanol est désormais disponible dans 40 % des stations-service françaises.

Une transition évidente vers l'électrification

Quelle est la motorisation la plus fiable ? L'État et l'Union européenne ne cachent pas leur ambition d'une motorisation 100 % électrique. La tendance sur le marché la confirme. L'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA) rapporte 1,2 million de voitures électriques vendues sur les dix premiers mois de 2023 en Europe, soit une hausse de 53 % par rapport à l'année précédente. Ce chiffre conforte la démocratisation des véhicules électriques auprès des ménages français.

Cette hausse s'explique par la diversité de l'offre. Les particuliers ont désormais le choix entre une berline, une citadine ou un SUV. Cela peut également provoquer une augmentation d'achat des véhicules électriques sur le marché de l'occasion. De plus, l'acquisition de cette voiture, bien qu'elle soit d'occasion, permet de bénéficier du bonus écologique.

Quels sont vos choix par rapport à ces points ?

Puisque l'aspect écologique devient un critère essentiel lors de l'achat d'un véhicule, l'acquisition d'une voiture d'occasion est plus délicate. Entre autres, il est difficile de suivre votre âme d'amateur de vintage et d'acquérir une auto d'il y a vingt ans. Dans ce cas, quelle voiture d'occasion acheter en 2024 ? Rassurez-vous, il reste encore des choix intéressants et conséquents :

  • Le monospace ;
  • Le break ;
  • La berline ;
  • Le SUV.

Les monospaces : parfaits pour une famille nombreuse

Quelle voiture 7 places choisir ? Pour un non-initié, il n'est pas évident de distinguer un monospace d'un SUV. La différence réside dans le volume et le nombre de places. Le monospace présente entre 7 à 9 places et dispose d'une capacité de chargement conséquente. Cette voiture est confortable et possède une bonne tenue de route.

Néanmoins, les plus exigeants en matière d'esthétiques préfèreront un SUV. Avec son poids, le monospace peut consommer davantage de carburant qu'une berline par exemple. Si vous recherchez la puissance, elle n'est pas adéquate par rapport à vos besoins.

Les breaks : la combinaison parfaite entre élégance et espace

Les breaks ne sont pas imposants. Ils entrent facilement dans les parkings et les garages. Un atout à considérer concerne son coffre spacieux avec un volume conséquent. D'un point de vue esthétique, un break est souvent privilégié face à un monospace. De plus, il est confortable.

Cependant, si vous êtes une famille avec plus de trois enfants, le break ne présente pas de troisième rangée de sièges. À noter également qu'il est rare d'en trouver sur le marché de l'occasion. Par conséquent, il peut être plus onéreux à l'achat qu'une berline par exemple.

Les berlines : le choix de la sobriété

Quelle voiture pas chère acheter en 2024 ? La berline représente le choix classique pour les conducteurs moins exigeants. En effet, sa sobriété fait qu'il est facile de trouver un modèle abordable sur le marché de l'occasion. Sachez également que la berline électrique représente une part importante des ventes en France. De ce fait, il inondera le marché de l'occasion pour les prochaines années.

La berline est réputée pour sa fiabilité. La preuve, les constructeurs continuent à la fabriquer depuis des années. La question écologique ne se pose pas avec ce modèle, sauf si vous choisissez un type sport. Dans ce cas, il vous faut prendre en compte les émissions de CO2.

Les SUV : la polyvalence comme atout principal

Quel SUV choisir en 2024 ? Le terme « SUV » fait référence aux voitures tout-terrain de loisir. En général, il n'est pas adapté à une vie citadine dans des métropoles comme Paris. Par contre, il est l'idéal pour les conducteurs qui aiment voyager, partir à l'aventure et faire du camping.

Le SUV est souvent à la pointe de la technologie. Il s'agit d'une voiture moderne équipée de 7 places. Sa version compacte possède, quant à elle, 5 places. Le seul point négatif du SUV concerne sa consommation de carburant qui peut vite augmenter s'il dispose d'une motorisation thermique.

Où acheter sa voiture d'occasion en 2024 ?

Entre les différents canaux disponibles, à qui se fier et pourquoi  acheter une voiture d'occasion en 2024 ? Analysons les options possibles.

L'achat auprès d'un professionnel

« Professionnel » fait référence aux garagistes indépendants, concessionnaires, agents, ou les autres spécialistes de l'occasion. Ces experts pratiquent généralement un prix plus cher. Néanmoins, vous profitez d'une garantie concernant votre futur véhicule. Cela représente un point important lors de l'achat d'une voiture d'occasion. Par ailleurs, vous bénéficiez d'une garantie commerciale qui peut aller de 3 à 24 mois. Pour respecter cet engagement, le professionnel souscrit à une assurance.

Ces professionnels effectuent généralement une révision complète des véhicules après leur reprise. Ils vous présentent une garantie légale de conformité de deux ans au moment de l'acquisition. Si votre choix se porte sur un professionnel, il faut conserver les factures et les annonces pour prouver que le défaut existait déjà à l'achat.

Néanmoins, il faut prêter attention aux différents points abordés dans la garantie, notamment aux exclusions. En effet, la garantie couvre uniquement la boite de vitesses et le moteur. À noter qu'en achetant chez un concessionnaire, vous pouvez obtenir l'historique des réparations.

En somme, la transaction se déroule dans la confiance avec un professionnel. Cela ne signifie pas que vous devez faire l'impasse sur les vérifications d'usage.

L'achat chez un collaborateur

Quelle voiture pas chère acheter en 2024, vous demandez-vous ? Vous réalisez une bonne affaire à un prix intéressant si vous trouvez un collaborateur. Il s'agit d'un employé d'un concessionnaire ou d'un constructeur. Il bénéficie souvent d'un tarif préférentiel et a le droit de vendre sa voiture au-delà de huit mois d'usage.

Cela signifie qu'un véhicule de collaborateur a généralement parcouru peu de kilomètres. Le prix est intéressant puisqu'il est vendu entre 15 et 25 % moins cher qu'une auto neuve. Toutefois, cette remise dépend de la motorisation et de la catégorie du véhicule.

Il est possible de trouver des voitures de collaborateurs sur un site internet dédié créé par le constructeur lui-même. Dans certains cas, les constructeurs ou les concessionnaires laissent aux collaborateurs le soin de trouver des preneurs à leur véhicule.

L'achat auprès d'un particulier

Il faut être prudent lors de l'achat d'un véhicule d'occasion auprès d'un particulier. Vous risquez de tomber sur une personne peu recommandable. Si toutefois, vous souhaitez acheter auprès d'un particulier, n'hésitez pas à noter tout ce que le vendeur dit. Ensuite, il faut comparer les réponses lors de votre rendez-vous.

Vous devez poser le maximum de questions, même si cela peut paraitre insistant ou inquisiteur. Elles peuvent porter sur la raison de la vente et de l'achat ainsi que le trajet effectué s'il s'agit déjà d'une seconde main. Si face à ces questions, le vendeur s'énerve ou n'a pas de réponse, il vaut mieux ne pas insister et chercher un autre modèle.

Certains particuliers publient également des annonces édulcorées pour attirer rapidement les acheteurs. D'autres utilisent de fausses annonces. Dans tous les cas, l'essai routier sera décisif dans votre choix. Le vendeur peut prendre le volant, cela vous donne le temps de l'observer attentivement.

Internet pour avoir plus de choix

Internet représente le canal idéal pour trouver une voiture d'occasion, seulement si vous passez par une plateforme de confiance comme heycar pour l'achat d'une voiture d'occasion. Néanmoins, les arnaques sont nombreuses. Vous pouvez l'utiliser pour chercher la perle rare. Par contre, évitez de conclure la vente en ligne. Un essai de la voiture s'impose toujours.

En somme, il vaut mieux ne rien payer, même une avance pour réserver la voiture. Il est préférable de suivre la démarche traditionnelle.

Les ventes sur parking et les enchères

Le problème de l'enchère est qu'il ne permet pas un essai de la voiture d'occasion. Vous n'avez aucune information sur l'origine du véhicule. Au moment de la conclusion de la vente, une fiche descriptive et un contrôle technique sont les seuls documents présentés. C'est pourquoi ce mode d'achat est réservé aux fins connaisseurs en mécanique qui détectent les défauts d'un véhicule au premier coup d'œil.

À noter que ces offres sont souvent attractives. Vous pouvez avoir jusqu'à 50 % de remises, mais les frais de transaction risquent d'augmenter la facture. Sachez qu'un achat aux enchères est définitif. Vous n'avez plus le droit de vous rétracter. De plus, le véhicule ne bénéficie d'aucune garantie.

Heureusement, les mini salons se font de plus en plus rares. Il s'agit de ventes organisées sur les parkings de supermarché. Les vendeurs sont souvent peu scrupuleux et il n'est pas évident de trouver une voiture irréprochable.

Quelques conseils pratiques pour acheter une voiture d'occasion en 2024

Comment faire pour acheter une voiture d'occasion en 2024 ? Vous n'avez pas besoin d'être un expert de la mécanique pour acquérir une auto de seconde main. Cependant, quelques précautions s'imposent avant l'achat.

Définir le budget pour une recherche efficace

Il s'agit de la première étape avant tout achat de véhicule d'occasion. Face aux centaines d'annonces sur Internet, vous ne savez pas par où commencer vos recherches.

Vous pourriez tomber sur un coup de cœur qui dépasse largement votre budget. Pour éviter cette situation, il vaut mieux définir le budget afin de cibler ses recherches.

La quête de la perle rare

Quelle voiture acheter occasion vous demandez-vous ? Trouver un SUV au design épuré avec un kilométrage bas à un prix intéressant, cela fait rêver tout le monde. Cependant, ce cas de figure est très rare.

Si vous avez des doutes sur le prix d'un véhicule, n'hésitez pas à le comparer sur différentes plateformes. Malgré cette démarche, vous réussirez à grappiller que quelques centaines d'euros au maximum pour deux offres similaires.

Trouver le juste prix

Trouver la meilleure voiture d'occasion qualité prix est une tâche ardue. Maintenant que vous avez une idée du véhicule et du budget, la recherche peut commencer. Les annonces en ligne vous permettent de consulter plusieurs offres en même temps. Il faut porter une attention particulière au kilométrage et à la finition. Ces critères influencent généralement la cotation.

À titre indicatif, le kilométrage moyen d'une voiture essence est de 8 000 km par an, celui d'un diesel est de 12 000 km par an selon Statista. Si la valeur du kilométrage est loin de ces chiffres, vous disposez d'un autre atout lors de la négociation.

Une option quelconque comme un toit ouvrant ou des sièges en cuir ne devraient pas augmenter le prix d'une voiture de plus de 5 ans. Si le vendeur tente de hausser le tarif dans l'annonce, il est préférable de passer outre.

La vérification minutieuse des points clés de la voiture

Un simple coup d'œil ne suffit pas pour évaluer l'état d'un véhicule d'occasion. La conduite reste la meilleure façon de tester chaque option et de vérifier que chaque équipement fonctionne. Soyez autant attentif à l'extérieur qu'à l'intérieur.

Ci-après les points auxquels vous devez prêter attention au moment de l'essai :

  • Les vitesses sont faciles à passer ;
  • Les gaz qui sortent de l'échappement sont normaux ;
  • Le démarrage se déroule sans aucun bruit provenant du moteur ou des trains roulants ;
  • Aucune fuite d'huile ou d'eau n'a été détectée ;
  • Aucun témoin n'est allumé sur le tableau de bord.

Prendre son temps pour examiner le véhicule

Il faut au moins une demi-heure pour examiner une voiture d'occasion lors d'un achat. Cela vous donne largement le temps d'inspecter la carrosserie de près et d'identifier les micro rayures. Entre autres, si le moteur est propre alors que le kilométrage est élevé, cela doit vous alerter.

N'hésitez pas à lire et confronter ce qui est dit dans le carnet d'entretien et ce que vous constatez physiquement. Parfois, l'état des caoutchoucs des pédales est révélateur de l'âge réel de la voiture, même si le vendeur essaye de vous convaincre du contraire.

Gare aux reventes rapides

Si le certificat d'immatriculation indique que la voiture est acquise depuis seulement quelques mois, cela signifie que le vendeur est sans doute un professionnel sur le marché de l'occasion.

S'il est transparent sur ce point, vous pouvez aller plus loin dans la négociation. Par contre, s'il ne donne aucune information ni explication claire, il est préférable de passer son chemin.

Assurer les démarches administratives dans les règles

L'achat d'un véhicule d'occasion en 2024 implique plusieurs procédures administratives. Assurez-vous de bien les réaliser : carte grise, certificat de situation, contrôle technique, carnet d'entretien.

Ne pas payer d'acompte

Dans le cas d'un achat de véhicule d'occasion auprès d'un particulier, payer pour la réservation ou les frais de transport sont déconseillés. Les arnaqueurs suscitent toujours un sentiment d'urgence chez leur cible avec l'argument classique du « un autre acheteur veut également acquérir la voiture ».

Les paiements en ligne, qui requièrent des coordonnées bancaires, sont aussi à éviter. Si le vendeur demande un paiement par Money Gram ou western Union, cela peut signifier qu'il ne se trouve même pas en France.

Voiture d'occasion : qu'en pensent les Français ?

Quelle voiture acheter occasion ? C'est dévoilé, la Renault Clio est la plus vendue sur le marché de l'occasion en 2023. Les prévisions annoncent qu'elle le restera en 2024.

À la fin d'année, l'heure de réaliser les bilans, les plateformes et professionnels de vente de véhicules d'occasion ressentent encore les effets indésirables de la pandémie. Bien que le marché remonte lentement la pente, il reste encore frileux notamment à cause de la hausse des prix. C'est le cas pour les véhicules qui ont plus de quinze ans et dont le prix a augmenté de 23 % en un an.

Le marché est néanmoins marqué par la baisse du prix des véhicules électriques. Ils investissent peu à peu les annonces. La réduction s'élève en moyenne à 4700 euros. Cette baisse réduit grandement l'écart avec les véhicules thermiques. Toutefois, le coût reste relativement élevé pour les Français. D'après une étude de Kantar, un Français est prêt à dépenser au maximum 15 000 euros pour une voiture d'occasion.

Par conséquent, le premier critère de choix pour les Français est de trouver la meilleure voiture d'occasion avec un bon rapport qualité-prix. Ensuite viennent la marque et l'ancienneté. Le niveau d'émissions polluantes arrive bien derrière.

La même enquête révèle que 44 % des sondés qui souhaitent acheter une voiture d'occasion privilégient l'électrique. Par contre, près de 40 % se désintéressent de ce type de véhicule en raison du prix trop élevé.

Le sondage de Kantar révèle un autre point intéressant : si le prix ne représente plus un obstacle, 33 % des répondants préfèrent une voiture hybride, 30 % portent le diesel dans leur estime et 23 % optent pour l'essence.

Questions fréquemment posées sur l’achat d’une voiture d’occasion en 2024

Quelle voiture prendra de la valeur en 2024 ?

Parmi les voitures qui prendront de la valeur figurent la Peugeot 306, l'Audit TT et la Citroën C6.

Quelles sont les voitures qui ne pourront plus rouler en 2024 ?

La prudence est de mise au moment d'acheter un véhicule diesel. Ceux qui sont immatriculés entre 2001 et 2005 n'auront plus le droit de circuler dans les ZFE.

Quel carburant choisir en 2024 ?

Le superéthanol E85 représente une bonne affaire à la pompe, mais il est moins inflammable par rapport à l'essence et le diesel. Par conséquent, la consommation risque d'augmenter.

Quelle est la motorisation la plus fiable ?

L'essence demeure la motorisation la plus fiable si vous parcourez des centaines de kilomètres par mois. Néanmoins, les innovations dans les motorisations hybrides pourraient changer la donne.

Quelle voiture 7 places choisir ?

Parmi les plus célèbres, vous avez le Renault Espace, la Toyota Prius et le Berlingo de Citroën.