0Favoris
  • Démarrer
  • News
  • Guide détaillé pour trouver le meilleur break d’occasion

07/04/2024

Guide détaillé pour trouver le meilleur break d’occasion

meilleur break d’occasion

Les parts de vente des véhicules en tout genre semblent diminuer face à celles des SUV. Le monospace est celui qui a le plus souffert de cette tendance, tandis que le break tente de résister. En effet, la berline au toit allongé présente encore une part de marché considérable en Europe. 

Une situation qui encourage les constructeurs à toujours proposer de nouveaux modèles chaque année. Sur le marché de l'occasion, trouver le meilleur break occasion n'est pas une tâche facile face à l'abondance des offres. Dans cette optique, il faut également connaître les modèles qui ont la cote. Quels sont les meilleurs breaks occasion en 2024 ? Éléments de réponse dans cet article.

Qu'est-ce qu'un véhicule break ?

Avec l'abondance des offres de voitures d'occasion sur le marché, il n'est pas évident de choisir un modèle en particulier. De plus, la domination des SUV peut vous faire rater une occasion rare d'acquérir un break confort et pas cher. Avant de nous intéresser à la nature de cette auto, rappelons d'abord les différents types de voitures.

Les principaux types de carrosseries

Depuis ses débuts, l'industrie automobile apporte une nouveauté aux carrosseries existantes afin de satisfaire les consommateurs. Les plus populaires d'entre eux sont :

  • Le SUV : il emprunte sa carrosserie bicorps aux 4X4 classiques, mais avec une touche plus luxueuse. Toutefois, il ne possède pas quatre roues motrices. Il est également apprécié pour sa polyvalence, car il peut rouler aussi bien en ville que sur les surfaces accidentées.
  • La citadine : cette auto est destinée aux déplacements en ville. Elle est reconnaissable par sa petite taille et sa carrosserie bicorps (habitacle et compartiment moteur).
  • La berline : elle présente une carrosserie tricorps à savoir l'habitacle, le coffre à bagages et l'espace moteur. Elle demeure le premier choix des automobilistes français malgré la domination des SUV.
  • Le break : il s'agit d'une berline plus longue. Sa forme allongée lui permet d'avoir une troisième rangée de sièges.
  • Le coupé : sa carrosserie est reconnaissable à sa ligne de toit inclinée et sa suspension basse. Ce véhicule présente une allure sportive. Ses sièges arrière sont généralement trop petits pour accueillir des adultes. Elles sont surtout destinées aux bagages ou aux enfants.
  • Le monospace : elle est la voiture préférée des familles dans les 1990 et se caractérise par un volume de coffre impressionnant, ses trois rangées de sièges ainsi que son intérieur spacieux.
  • Le cabriolet : cette carrosserie est devenue un symbole de l'élégance aux États-Unis. Il est reconnaissable par son toit pliable et son petit coffre. Il est l'idéal pour parcourir un long trajet à deux.

Les caractéristiques du break

Il est reconnaissable à sa forme similaire à la berline. Plus long, il peut accueillir plus de personnes et présente un coffre volumineux. Ce véhicule peut transporter jusqu'à sept personnes assises. Son toit est plus large par rapport aux autres modèles pour transporter les bagages des passagers.

Sa carrosserie était plébiscitée dans le secteur du transport, notamment pour la livraison et les taxis. Cette voiture gagne en popularité chez les conducteurs particuliers à partir des années 50. Entre autres, la classe moyenne apprécie sa capacité à accueillir une famille nombreuse.

Le coffre et l'habitacle ne sont pas séparés dans un break. C'est pourquoi il fait partie de la catégorie des carrosseries bicorps. À noter qu'en Europe, peu de constructeurs se spécialisent dans la fabrication de break à part Volvo. Les constructeurs se contentent généralement de proposer une version break à un modèle existant.

Deux types de breaks sont disponibles sur le marché de l'automobile. Le premier est destiné à un usage familial et peut transporter jusqu'à huit passagers. Le second, dit « commercial », est utilisé par les entreprises comme véhicule de livraison ou de fonction.

Le break : un marché en déclin ?

Dès 2010, le magazine L'Argus n'est pas très optimiste quant à l'avenir du break. En effet, il s'est écoulé seulement 128 358 modèles cette année. Un chiffre qui diminue en dessous des 80 000 en 2013.

Cette auto subit les conséquences du changement de comportement d'achat des automobilistes. Ces derniers privilégient désormais les SUV compacts, plus grands et élégants.

Ayant compris la tendance, les constructeurs comme Citroën ont arrêté la production de break depuis 2004 dans le segment des compacts. Vous remarquerez que contrairement à ses ainées, la C4 n'a pas de déclinaison en break.

Il en est de même chez Peugeot. Alors que la 207 proposait une version SW en break, il n'existera jamais de break pour la 208. Au contraire, le constructeur français s'inscrit dans les tendances en sortant sa 2008, un SUV. Néanmoins, contre toute attente, la 308 possède une version break en 2014.

La résistance des breaks

Alors que les monospaces se font rares, les breaks font de la résistance. D'après les chiffres de Car Labelling Ademe, ils représentaient 6,8 % des ventes en 2010 contre 4 % en 2020. En comparaison, les monospaces classiques avaient à peine 0,8 % de part de marché pour descendre à 0,27 % en 2020.

D'autres chiffres, du spécialiste des statistiques automobiles Jato, révèlent une légère hausse au niveau mondial en 2017 avec 2,5 millions de breaks vendus pour retomber à 1,5 million en 2021. Au niveau des parts de marché, cette auto occupe toujours 3,1 % des ventes dans le monde.

Les amateurs de ce véhicule se trouvent surtout en Europe. Le continent concentre près de sept breaks sur dix vendus. Néanmoins, il existe une grande disparité au niveau des pays. Ce modèle a toujours la cote en Allemagne et dans les pays nordiques où sa part de marché est de 23 %. À titre de comparaison, elle s'élève à peine à 4 % en France.

L'Europe : premier marché des breaks

L'Europe enregistre la plus forte demande de break au monde. Sur les 1,6 million d'unités vendues, 64 % étaient destinés au Vieux Continent en 2021. Le reste du monde enregistre une faible performance avec 574 000 unités. Le second marché en termes de volume est l'Amérique du Nord composé du Canada et des États-Unis. La Russie arrive en troisième position.

Le manque d'attractivité concernant ce modèle s'explique de différentes manières selon les régions. En Amérique latine, la forme de son toit allongé évoque aux consommateurs les voitures funéraires. Par contre, les Italiens considèrent sa carrosserie comme tendance étant donné sa similarité avec la berline. L'Italie partage cette perception positive avec l'Allemagne.

Dans les pays scandinaves, il est apprécié pour sa capacité à accueillir une grande famille. Il est également idéal pour les déplacements hivernaux. D'ailleurs, le constructeur suédois Volvo est réputé pour ses gammes de breaks.

Aux États-Unis, la sortie des minivans a définitivement condamné la berline à toit rallongé. Pour cause, les premiers présentent un habitacle plus spacieux et une position de conduite plus élevée.

Comment choisir un break d'occasion fiable ?

L'image « vieillot » du break est en train de changer. La génération Y le privilégie pour sa polyvalence, ses qualités écologiques par rapport au SUV et son économie. Le choix de ce véhicule intervient surtout lorsque la famille s'agrandit. Face à l'abondance des offres, les critères suivants vous permettent de trouver le meilleur break occasion adapté à vos besoins.

Le nombre de sièges

Le break était le pionnier de la troisième rangée de sièges avant les mini fourgons et les SUV. Actuellement, ses versions modernes présentent généralement cinq sièges passagers. Les modèles plus petits possèdent un coffre limité. De même, la position milieu-arrière est moins confortable.

Économie de carburant

Comme les monospaces, la voiture break d'occasion est généralement équipée d'une motorisation diésel. Cependant, quelques constructeurs commercialisent des modèles à essence ou hybride. Pour choisir celui qui vous convient, il faut estimer la distance parcourue annuellement.

Dans ce contexte, les petits moteurs n'offrent pas toujours un confort de conduite pour un break. De même, les blocs essence qui possèdent un faible couple auront une consommation élevée de carburant. Le plus important est d'analyser vos habitudes de déplacement afin de peser le pour et le contre de chaque option.

Les roues motrices

La traction avant est souvent privilégiée sur un break. Cela vous permet de rouler sereinement lorsqu'il neige ou il pleut. Cependant, le modèle sportif utilise généralement la propulsion arrière. Ce qui améliore sa maniabilité.

Par ailleurs, de nombreux modèles sont équipés d'une transmission intégrale favorisant une traction optimale dans des conditions glissantes. Tenez compte de ce facteur pour trouver un break d'occasion fiable.

L'espace de chargement

Le volume du coffre est un des principaux atouts de la voiture break d'occasion. Pour évaluer cet espace, il suffit de regarder depuis le hayon. Un hayon vertical signifie que le coffre est spacieux. Par contre, s'il présente une inclinaison, le volume est réduit.

Les systèmes d'aide à la conduite

Un break fiable doit être équipé de dispositifs d'aide à la conduite. Si la sécurité est un facteur clé pour choisir un véhicule pour vous, privilégiez les autos équipées de :

  • une aide au démarrage en côte ;
  • une caméra de recul ;
  • une reconnaissance de panneaux de signalisation.

Quels sont les meilleurs breaks du marché de l'occasion ?

Étant donné les nombreux avantages de ce véhicule, divers constructeurs ont décidé de miser sur le break. Ci-après les plus prisés par les automobilistes.

La Peugeot 508 SW

Sortie en 2011, la 508 SW est un break classique dans ses caractéristiques :

  • un habitacle spacieux,
  • un volume de coffre impressionnant,
  • un style discret.

Ce modèle était très attendu depuis la sortie de la version berline.

Même si les breaks sont plus résilients face à la domination des SUV, les constructeurs réduisent leur production. D'autres opèrent de grands changements sur leurs modèles. C'est le cas de Peugeot avec sa 508 SW qui monte en gamme grâce à une esthétique un peu différente.

Le break gagne 3 cm par rapport à sa version berline. Cette augmentation de la longueur fait la différence au niveau de l'accessibilité. En effet, les passagers s'assoient plus confortablement et leurs genoux ne heurtent pas le siège avant.

La banquette arrière est suffisamment grande pour accueillir trois personnes. Le volume du coffre s'élève à 530 litres et à 1780 litres lorsque les sièges sont rabattus. Ce break spacieux peut accueillir les bagages d'une famille de quatre enfants.

Les performances du break sont similaires à celles de sa cousine berline. Il présente les mêmes motorisations et équipements. La principale différence se situe au niveau du poids. En effet, ce break essence d'occasion fait 10 kg de plus.

Peugeot a apporté quelques améliorations au niveau de la garde au toit et des portières. Ces efforts permettent à la 508 SW de se positionner comme un des meilleurs breaks occasion du marché. Étant donné que son prix était déjà abordable en neuf, vous trouverez facilement un break pas cher et fiable sur le marché de la seconde main.

La Jaguar XF : la classe britannique

Le Jaguar XF a bénéficié d'un restylage en 2020, cinq ans après sa sortie. Ce lifting permet au constructeur britannique de peaufiner son habitacle. Ce véhicule diésel reste fidèle à sa marque, avec une ligne épurée héritée de la berline. Cependant ce break sportif est plus haut avec ses 1,49 m.

Jaguar profite du restylage de 2020 pour :

  • apporter des améliorations à la transmission automatique,
  • ajouter un écran tactile de 11,4 pouces,
  • effectuer des mises à jour « other-the-air ».

Bien que la XF présente des dimensions respectables, ce break sportif affiche un volume de coffre de 459 litres. Le constructeur rectifie ce léger souci sur la version restylée avec 565 litres. Toutefois, les passagers à l'arrière seront moins à l'aise par rapport aux passagers avant. Cela ne désavantage pas la XF pour autant, car elle fait partie des meilleurs breaks occasion 2024.

La Volvo V90

La Volvo est une référence en matière de véhicule familial. Son V90 s'impose comme un modèle incontournable sur le marché des breaks d'occasion. Avec 4,94 m de longueur, les passagers ont largement d'espace pour détendre leurs jambes, qu'ils soient à l'avant ou à l'arrière.

Le constructeur suédois soigne également la finition de son break spacieux. À cet effet, il est équipé de :

  • prises USB-C,
  • climatisation individuelle,
  • rehausseur.

Le coffre de cette auto est tellement large qu'il peut accueillir les bagages d'une famille de cinq personnes pour les vacances.

Lorsque la banquette arrière est repliée, elle s'aligne sur le plancher pour former un ensemble plat avec le coffre. Volvo n'a pas oublié le confort visuel avec son grand écran de 9 pouces pour sa version break. Le confort de conduite est également au rendez-vous pendant les longs trajets grâce aux suspensions.

En somme, la V90 est le meilleur break occasion pour réaliser de longues distances ou un usage sur le long terme. Elle existe en motorisation essence et hybride rechargeable. Néanmoins, le 4 cylindres diésel demeure le premier choix si vous roulez régulièrement sur les autoroutes.

Questions fréquemment posées

Comptez à partir de 30 000 euros pour s'offrir un 4X4 break d'occasion avec un faible kilométrage.

La Dacia Jogger, la Skoda Superb Combi et le Volkswagen Passat SW occupent le top trois des breaks ayant le plus grand coffre.